Les étiquettes de sécurité sont un produit très utilisé par les entreprises qu’ils veulent garantir qu’un objet déterminé n’a pas été ouvert. Cet objet peut être un dossier de documents, un paquet envoyé par un transporteur ou le mécanisme interne d’outils, des équipements informatiques…

etiquettes de securite royalpack

Parfois il est nécessaire d’avoir une preuve de l’ouverture d’un objet déterminé. La façon idéale est d’incorporer une étiquette de sécurité dans la partie qui nous permet l’accès à l’objet. La personne qui veut ouvrir l’élément aura seulement deux options: laisser une évidence de l’ouverture à travers l’étiquette ou y accéder en l’abîmant.

Royal Pack fabrique, en général, deux types d’étiquettes: celles qui laissent un résidu et celles qui n’en laissent pas. Les étiquettes de sécurité avec résidu sont celles qui, après être retirées, laissent une marque très évidente sur l’objet, qui est généralement le mot “ouvert” en différentes langues. Les étiquettes de sécurité sans résidu montrent elles aussi cette marque, mais dans ce cas, elle n’apparaîtra pas marquée sur l’objet ouvert, mais sur la propre étiquette.

L’usage le plus commun des étiquettes de sécurité que Royal Pack fabrique, est de garantir l’inviolabilité des boîtes d’archives mais leur pose se fait aussi sur des caisses de transport avec un contenu ayant de la valeur, des équipements informatiques, des réparations d’équipements électroniques, des portes d’urgence et d’accès aux espaces réservés parmi tant d’autres applications possibles.

La taille standard des modèles les plus représentatifs est de 25×85 mm et le design peut être personnalisé pour le client.

Avez-vous déjà vu une étiquette de sécurité?

Dans la vie quotidienne l’usage le plus commun est probablement pour laisser une preuve de l’ouverture des paquets envoyés par messagerie ou pour des équipements électroniques de sorte à indiquer qu’ils ont été ouverts et manipulés. Nous fabriquons différents modèles qui sont utilisés par les entreprises dans une infinité de cas : sur les photographies jointes vous pouvez voir certains d’entre eux.